Saint Charbel Makhlouf : Pèlerin de l’absolu

 

La Vie de St Charbel Malkhoulf en vidéo

 

(sous-titre en français)

La vie extraordinaire de saint Charbel échappe à toute logique humaine et suscite étonnement et questions. Était-il normal qu’un homme se dépouille radicalement de son humanité et de ses émotions, pour vivre comme s’il appartenait à un autre monde?

Était-il normal qu’il renonce autant à ses affections au point de refuser de rencontrer sa mère et ses frères quand ils venaient le voir au monastère? Était-il normal que pour le voeu d’obéissance qui consiste à se démunir de sa propre volonté pour obéir à ses Pères Supérieurs, représentant sur terre Dieu pour lui, il s’obligeait à se soumettre aux plus jeunes moines, encore novices, ou même aux ouvriers, aux domestiques et aux travailleurs associés qui travaillaient avec lui dans les champs? Enfin, était-il normal qu’il s’abstienne de manger au cours de ses dures journées de labeur alors qu’il avait faim, attendant un ordre ferme pour le faire? Les heures des repas dans les couvents et les ermitages sont fixes et l’obéissance à la cloche qui sonne, appelant les moines soit à la prière, soit au travail, ou bien aux repas, s’assimile aux ordres donnés par les Pères Supérieurs!

 

 

Si nous essayons de faire comprendre la conduite de saint Charbel selon le simple bon sens humain à ceux qui nous interrogent, nous nous heurtons à un mur d’incompréhension. Pourtant il nous faut quand même pouvoir en répondre, « toujours prêts à la défense comme quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous » (1 P 3,15)

 

Cet homme a abandonné le monde pour se consacrer à Dieu qui signifiait tout pour lui… Sa vie a été un long chemin cherchant à rendre ce tout au Seigneur. Charbel, embrasé de la charité du Christ, pouvait désormais intercéder et effectuer des miracles en Son Nom, faisant toucher l’amour agissant du Christ pour Son peuple. Par sa prière, il éloignait les sauterelles des propriétés du couvent, guérissait les malades que ses Pères Supérieurs recommandaient à ses prières et allumait un lanterne remplie d’eau et non d’huile.

Nous entendons fréquemment bon nombre de personnes critiquer la vie des moines, des ermites et des anachorètes, en se demandant qu’elle pouvait bien être leur utilité dans la société d’aujourd’hui (…) Prenons la Parole du Christ au sérieux dans notre vie, comme Charbel nous en a montré le chemin! Ainsi changerons-nous radicalement notre vie, désormais toute tournée vers le Christ, Dieu demeurant notre seul but, et nous contribuerons à améliorer la vie de la société où Dieu nous a placés, en permettant à l’Esprit-Saint d’y souffler, Pentecôte d’amour pour laquelle saint Charbel a prié toute sa vie et prie encore aujourd’hui.

 

Mgr Georges Abou Jaoudé, Archevêque de Tripoli, Liban

Préface du Livre « Saint Charbel – Pèlerin de l’absolu »

Pierre Téqui éditeur 2011

©2023 by Brightside Church. Proudly created with wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now